Epées cassées Paul Chen

10 décembre 2007

Paul Chen revu et corrigé

Suite à quelques commentaires postés sur ce site laissant penser à la suprématie des épées Paul Chen nous avons reçu 3 photos.

Vous pouvez consulter la liste des commentaires ici :

Les Paul Chen cassent ?
OUI
Les Paul Chen sont indestructibles ?
NON

Voici les casses rencontrées fréquemment sur les épées Paul CHEN.

Je cite les propriétaires des photos :

Il s’agit dans le cadre de notre utilisation d’un comportement totalement normal.
Nous cassons régulièrement des épées.
Paul Chen ou autre !

[…]

Epée une main : casse de la soie au niveau de la garde.
Sur la seconde photo , on aperçoit une ‘’paille’’ dans l’acier (partie marron)



Deuxième lame :

Mon épeé marquait peu et un jour le pommeau m’est resté dans la main lors d’une attaque.

Epée bâtarde : casse de la soie au niveau du pommeau.

En tant qu’administrateur de ce site :
Je ne possède pas de Paul Chen mais une Victor qui a rendu l’âme lors d’un exercice au poteau.
C’est vexant mais si le métal était traité comme un Katana l’épée vaudrait beaucoup plus cher !
Ne pensez pas à un acharnement envers Paul Chen, qui fait d’ailleurs de très belles épées.
Tous les forgerons connaissent des faiblesses, la paille est leur hantise.
Certains passent juste beaucoup plus de temps à diminuer la possibilité de la paille.
Bien souvent ce temps est inclus dans le prix d’achat.

Les pailles sont des défauts issus de la forge si le métal n’est pas correctement mélangé/tassé/homogénéisée ou refroidis, le phénomène de paille se crée dans l’acier.

La paille peut ne jamais casser ou se fendre sur un choc faible s’il est pile sur la paille.

Le-medieviste.com signale que ces trois épées ont été cassées lors d’un usage intensif.
Le medieviste.com signale également que cet article ne doit pas vous empêcher d’acheter l’épée de vos rêves.

73 réponses à “Epées cassées Paul Chen”

  1. nicolas dit :

    Pouvez vous me dire si a la réception des épes Paul Chen les lames sont affutées. merci d’avance j’attend votre réponse

  2. Kerne dit :

    HANWEI – BREF HISTORIQUE – Aujourd’hui, les noms Hanwei et son fondateur, Paul Chen, engendrer une image fonctionnelle de fines épées et des armes historiques. Basé à Dalian, en Chine, Hanwei parvient à combiner l’artisanat traditionnel avec l’outillage moderne et de la métallurgie, d’une manière qui lui permet de fournir un marché mondial tout en répondant ou dépassant la qualité de la coutume des produits. Paul Chen a grandi à Taïwan où, comme un jeune homme, il a développé une fascination pour des épées et de couteaux. En grande partie n’ont pas les moyens d’antiquités et de la coutume-faits sur mesure, il est devenu une coutume fabricant lui-même, jouissant de succès dans ce domaine en Asie et aux États-Unis En 1991, il a décidé de devenir un constructeur à temps et a déménagé à Dalian, le « Steel City » de nord de la Chine, où il savait qu’il pourrait trouver des artisans talentueux capables d’être formés comme de première classe épée et couteau décideurs. Au début met tout en oeuvre en grande partie ont pris la forme de mise à couteaux et de composants pour les grandes entreprises couteau, mais en 1993, l’entreprise est prête à commencer la négociation dans le cadre de sa propre bannière et Dalian Hanwei Metal Co. Ltd (Hanwei) a été formé. Les premiers stagiaires sont devenus chefs d’équipe et les gestionnaires du Ministère alors que la société a augmenté, formant une équipe forte au cœur des opérations. Hanwei de la petite épée expérience a été Samurai épées, qui restent la pierre angulaire de la gamme de produits. Un peu connus facette de l’entreprise est son épée Samurai établissement de restauration, où, au fil des années, de nombreux endommagé et négligé les pièces de maîtres anciens ont été restaurés dans leur gloire d’antan. La société a acquis une énorme base de connaissances dans la construction et de la métallurgie techniques de ces pièces historiques, et a utilisé ces connaissances pour améliorer constamment la qualité et l’authenticité de sa propre épée. Hanwei de Samurai épées sont maintenant considérés comme état de l’art, et d’offrir martiaux artiste et collectionneur une occasion unique de posséder une excellente qualité épée. Avec l’aide de ses partenaires de distribution, Hanwei commencé à mettre en place de style européen épées pour en faire sa ligne de la mi-1990. Ces épées rapidement gagné en popularité auprès des collectionneurs, re-enactors tireurs et historique à travers le monde et la ligne a connu une expansion rapide à couvrir les divers besoins de ce marché. Dans le même temps Hanwei commencé à élargir sa gamme de couteaux qui ont aussi une saveur historique, comme en témoigne la gamme populaire de couteau Bowie antiquaires répliques. Un passage à une grande, construite à cet effet l’installation en 2002 fourni un espace nécessaire et l’amélioration de l’efficacité. Aujourd’hui, Hanwei trois cent plus employés produisent plus de six cents articles dans l’épée, couteau et historique des armes domaines et sont continuellement le développement de nouveaux produits plus complexes impliquant des techniques de métallurgie et de perfectionnement.

  3. Kerne dit :

    Soyez un peu plus respectueux d’un véritable maître d’arme. Les épées paul chen ne sont plus à mettre en doute, celui qui a eu des épées défectueuse, tant pis pour lui, mais voilà un texte traduit sur les performances des épées paul chen, alors, ne m’emmerder plus avec vos conneries, ces épées sont vraiment du partie pris. A bon entendeur, salut.

  4. Kerne dit :

    Une paille est si vite arrivée, et ça, pour de nombreuses épées, même les plus rares du marché, surtout tchèque, mais bon! à vous de vous faire une idée de vous battre avec une épée de bon prix ou une épée de déco à 350 € pièce.
    Ciao
    les Barbekucz viktor ne sont pas la suprématie des épées, soyez en sure.

  5. Kerne dit :

    Et les chinois font et ont toujours fait de l’excellent travail. Voyez vous même. Et surtout, ne vous reporté pas à un exemple nommé ci dessus qui n’est qu’un exemple parmi tant d’autres. Il ne faut pas faire une généralité sur les chinois ou leurs épées, toutes ont un défaut, croyez moi, si le puy du fou s’entraine et fait des spectacle avec des paul chen, ce n’est pas pour rien. Qu’une question de budget et de bon sens.

  6. Kerne dit :

    on croirait bien tous les imbéciles de la terre, sauf que moi, j’ai contacté un maitre d’arme pour épées médiévales et d’escrime. IL m’a dit : d’une, que mon épée Paul Chen était une très bonne épée pour la coupe et l’estoc, faite dans les règles de l’art de l’autenticité. et que l’acier XC65 est un très bon acier fait pour ça. Deuxièmement, pour ceux qui veulent faire de l’escrime avec des épées du moyen age, peuvent se foutre les doigts dans les yeux, l’escrime ne date pas de cette date. Maintenant, pour ceux qui vous diront qu’ils sont patriotes et qu’ils préfèrent tout sauf du chinois, qu’ils payent, c’est leurs choix. Mais parler de l’escrime médiévale, enfin, du moyen age, à comparer de l’escrime d’aujourd’hui, faut pas regarder les films à la télé ou au ciné pour se rendre compte que c’est tout du trucage. Le maître d’arme m’a affirmé que j’avais belle et bien une bonne épée, autentique et non historique, puisque l’historique, ça coute des millions. Et que je ferais mieux d’en être fier, parce qu’elle n’est pas usiné comme la plupart des épées occidentales, et ne coutes pas cher.

    A bon entendeur, salut.

    Pour le site, les guerriers du moyen age, ce sont des menteurs, des margoulins, des rapporteurs, des gamins qui font joujou avec ce qu’il ne devrait pas avoir dans les mains. Maintenant, vous pouvez pensez ce que vous voulez, je m’en bas les c……, ok, j’ai en ma possession une véritable épée, faite pour l’estoc et la coupe et rien d’autre, inutile de frapper l’acier pour la casser, c’est pas son rôle.

  7. christian jacques dit :

    C’est malheureux à dire, celui qui apporte la preuve que les épées paul chen cassent, il n’a pas eu de chance avec, tout simplement, moi, j’en ai deux qui ont coupé une rambarde de balcon, et y’a rien eu, pas une égratinure, bref, les paul chen ne sont plus à mettre en doute, ce sont de véritables épées, bonne et solide.

  8. Même si je trouve que la virulence de Kerne est déplacée, je témoigne dans son sens. Je me bats avec une bâtarde Paul Chen près de deux heures par semaine depuis un an et demie, dans une perspective de combat chorégraphié ou libre. Il nous arrive de frapper comme des sourds quand on fait des séries de croix et mon épée tient très bien le coup. Mon partenaire habituel a pourtant une Chantelame !

    Bon, OK, mon épée marque plus facilement que la sienne, mais c’est le pendant de la souplesse qui m’assure qu’elle ne me claquera pas entre les doigts. La garde joue un peu, mais ça n’a rien de gênant : elle me protège toujours aussi bien les doigts. Je pense que ces petits inconvénients sont largement compensés par le fait que mon épée m’a coûté 130€ de moins que la sienne.

  9. kerne dit :

    Vous qui préférez les épées berbekucz victor, Jiri conrad, albion, cold steel et bien d’autres, sachez que toutes ces lames sont en acier au carbone 1055 alors que les Paul Chen sont en acier au carbone 1065. Le 1055 a une dureté entre 46 et 50 HCR alors que les Paul Chen 1065 ont une dureté impressionnante et garantie de 50 HCR. Alors, toujours prêt à s’acheter des épées bidons ? Franchement, j’ai en ma possession maintenant 4 épées paul chen, deux médiévales une main et 2 epées Paul Chen viking que je n’ai surtout pas payé très cher, à comparer des autres qui sont surtout moins belles. Elles ont toutes résisté à des tests de solidité franchement massacre et aucune n’avait les soit disant écailles style couteau à pain. Les Paul Chen sont à l’heure actuelle les meilleurs épées sur le marché et n’en déplaise à tous, ce n’est pas le prix exorbitant qui fait la réputation d’une épée. Faut l’avoir en mains pour se rendre compte que Paul Chen à toujours su faire de vraies bonnes épées pour le combat de massacre. Les épées Paul Chen ne sont plus à mettre en doute, surtout pas devant les armuriers de Lyon et environs. Paul Chen, c’est vrai que c’est Chinois, mais c’est aussi de la superbe qualité, et le prix ne vous étouffera jamais.
    Bien à vous.
    Kerne

  10. arnus dit :

    je pense que les paul chen
    sont du bon made in china
    point final
    pas terrible
    mais vu le prix
    on ne peut que regretté un prix plus chere pour une meilleur qualité

  11. logan dit :

    Je considère qu’il a déjà été trop dit sur les épées paul chen, je dirais que celui qui a une ou des épées paul chen cassé n’a vraiment pas eu de chance et c’est vraiment un seul exemple parmi toutes les ventes de chez paul chen, un extra donc. C’est seulement pas de chance pour celui qui s’est acheté ces épées, qu’il n’aille pas dire que toutes les épées prennent les mêmes problèmes, c’est faux.
    Personnellement, j’ai plusieurs épées paul chen, j’en suis très très content, solides, fiables, forgées mains, trempées mains, belles et autantiques d’après les exemplaires de musées londonniens. Donc, pour moi, ça reste des épées à ne pas louper à l’achat, vue qu’elles ne sont pas chères pour l’instant, ça ne va pas durer. Je plainds le mec qui se plaint de ses épées cassées, il est le seul et restera le seul exemple trouvé parmi des centaines de ventes de paul chen swords. Dommage mec, t’es seul et tu restera le seul exemple proprement personnel et unique. La prochaine fois, faudra pas essayer de démonter tes épées parce qu’elles ne se démonte pas, c’est pas un problème d’utilisation mais de mécanique. Bien fait pour toi, fallait pas chercher la petite bête. Allé, à tous ceux qui veulent de vraies épées, je leurs souhaite bonne chance en achetant du paul chen, parce que c’est vraiment de la superbe qualité. 100% de fiabilité, 100% de forge, 100% autantique, 100% solide pour ceux qui savent se servir d’une véritable épée. et pour comparer le tout, 100% des ventes de chez paul chen contre 20% de ventes chez les épées albion ou autres forgerons à épées usinées. Bonne chance à tous. Et un peu plus de respect vous rendra plus humble. ciao

  12. logan dit :

    Vu les messages sanglants sur le site forum des guerriers du moyen age. Je suis obligé de vous mettre au défi de me trouver des épées paul chen éclatées, brisées, ou simplement bien abimées. Parce que vraiment, je crois que sur ce forum, il n’y a que des amateurs sans expériences, fondamentalement psychédéliques, et ça m’emmerde au plus au point. Je relève donc le défi, si quelqu’un me trouve des photos de ce genre d’accident, qu’il le prouve, sans rien, ne dites plus que les épées paul chen sont de la merde, loin de là. Le forum des guerriers du moyen age est vraiment gonflant dans ses propos. A bon entendeur, salut.

  13. vincecat dit :

    désolé du double post, mais je vais faire comme kerne, juste afin d’étre entendu je modifie le contenue tout de méme mais grade les axes principaux :
    salut a tous, je suis assez choqué par se que j’ai put lire dans tous ses commentaires, notamment part kerne … non pas part sa prise de partie pour paul chen ( qui fait j’en conviens de très bonne épées, a bon pris) mais part leurs manière de s’exprimer. tout d’abort sont discoure est intolérants, et ne prend pas en compte les autres opinions et arguments, et j’aimerais que se genre de discoure a provoqué il y a pas si longtemps des guerres ( telle la seconde guerre mondial) qui n’ont eu lieu, juste a cause de l’intolérance de certains.
    je prône que en toute chose il faut se remettre en question et réfléchir a ce que l’ont dit, c’est étre un philosophe ;)
    en dernier lieu je dirais, que quelqu’un qui traite d’imbécile ou insulte quiconque n’est pas de sont avis, est quelqu’un de trés dangereux pour toute sociétés ( revenir sur mes exmple précédent, hitler était un homme du genre, si vous voulez un dessein )
    aprés j’ai peut étre tord, a vous de me le dire, mais n’oubliez jamais, la tolérance est la meilleurs des chose pour notre monde ;)

    et petit avis sur les épées, je fait moi méme des mélée preque tout les moi, des entrainemant et lice XIII éme depuis 3 ans, et depuis 3 ans j’ai une épée, une viktor berbecucz, elle n’a pas une seul marque, ni de choc ni de rouille, elle est trés légére ( 950 grammes ) et depuis trois n’a qu’un seul défaut a son pommeau qui bouge un peu ou de temps en temps la garde, mais 2 coup de marteaux régles vite le probléme.
    je n’insinue pas étre un maitre d’armes ou un forgerons et j’ai pas vraiment testé d’autre épées, mais je pense que au vu de se que je fait avec mon épée, au vu le temps que je la possède et son état, on ne peut pas décemment critiqué viktor berbecucz ainsi que vous l’avez fait, car la preuve en est qu’il fait de très bonne armes ( mon épées ma couté 220 euros )après d’autre marque sont peut être meilleur mais il ne faut pas mentir en rabaissant les autre marques a se quelle ne sont pas.
    sur c’est mots salut, désolé pour les fautes, mon orthographe laisse a désirer je le sait :/
    a oui je précise j’ai déja vu une paul chen dentelée et marqué sur mon épée barbecue, petit précision que je n’est pas mis dans mon autre post mais que je pense qu’il faut mettre ici vu que se sujet est sur les épées paul chen :)

    vincecat

  14. lefèbvre dit :

    Bonjour,
    je suis nouveau, mais j’ai lu les textes et je suis tout à fait d’accord avec Kerne et roland brisemasse. J’ai une épée de combat Paul Chen une main, elle résiste à tout et est conforme aux exigences de sécurité. Elle marque un peu, mais au moins, elle ne casse pas, c’est vraiment du solide. Je me demande pourquoi ceux qui ont d’autres épées ne conviennent pas que les épées Paul Chen sont en fait faites comme les autres. Elles cassent peut-être, pour moi non ! c’est tuant de voir toutes ces critiques faites sur Kerne qui fait une belle analyse d’épée vraiment faite pour le combat. Je l’utilise 2 fois par semaine depuis plusieurs années, et j’avoue en être vraiment surpris, très bonne qualité pour un prix modique.

  15. lefèbvre dit :

    J’ai vu une fois dans une foire médiévale dans le sud de la france, un jeune gars qui avait une épée médiéval practicale une main de chez paul chen. Vous auriez vu ce gamin souriant, tenir son épée comme un chevalier, il en était fier. Vous qui critiquez les propriétaires d’épées paul chen, auriez vous le cran de dire à tous ces gens qui ont bouffé leurs économies dans ce genre d’article, que leurs épées sont de la merde, j’en doute fortement, vous risqueriez d’avoir une belle surprise ou une belle bosse sur la figure. Maintenant, pour parler des autres forgerons, ils ne se font pas connaitre, bien sûre, leurs productions sont de la merde, même pas historique, ça ressemble à des épées, c’est tout, solidité douteuse, aspect douteux, acier douteux, vraiment, ces forgerons sont des margoulins du marché, quant je dis ça, c’est en pensant aux forgerons soit disant venant de l’est de l’europe. Pavel moc, barbekucz, etc… Sinon, pour parler d’albion, mise à part 4 épée de combats médiévaux, tout ce qu’ils fabriquent est fait pour garnir les murs des maisons, toutes leurs lames sont affûtées et ne peuvent faire des mélées ou des reconstitutions, et pour finir, je doute qu’un propriétaire d’épée albion puisse se lancer à guerroyer avec des lames qui coute plus de 600 € voir 1000 €. Leurs armes sont belles, c’est tout, le reste, ce n’est qu’à prouver, et depuis longtemps, je n’ai jamais vu albion dans des reconstitutions médiévales. Maintenant, à moins que vous soyez bornés et fous, vous pouvez toujours vous aventurez sur un plan de bataille médiévale, vous verrez comment on vous verra.
    Moi, je me demande vraiment pourquoi il y a tant de site qui vendent les épées et sabres paul chen, surement que ce gars a bien sa place sur le marché, puisqu’il fait du bon matériel, voir le meilleurs à notre époque.

    Bonne continuation.

    JL

  16. JL dit :

    VINCECAT, hahahahahahaha, houhouhou, aie aie aie, retourne à l’école et apprend ton histoire et reprend ta phylosophie. Je doute vraiment que tu ais une berbekucz viktor. Si c’est vraiment le cas, tu as bouffé 220 € pour rien. Elle est faite en quoi ton épée ? en papier maché ? en plus, je dois le signalé, BV fait uniquement des épées de séries industrielles, comme albion d’ailleurs, y’a qu’à voir youtube, lol. Franchement, au roi des ridicules ici, t’es le meilleur avec ton hitler. Pauvre Warren et Kerne, ils n’y sont pour rien. Une tache, vraiment qu’une tache que tu es.

  17. JL dit :

    C’est bien le net, pour voir les références des aciers de berbekucz viktor, tout le monde maintenant, va pouvoir savoir que les aciers qu’il utilise sont des aciers qui vienne de chine et qui ont une dureté entre 48-54 HCR donc, beaucoup plus cassante que les paul chen, hihihihi. Surement que tous les autres en font de même. Je suis mort de rire.

  18. vincecat dit :

    j’ai pris un exemple parmi tant d’autre et un exemple marquant ( car encore assez proche ) ensuite j’ai pas dit que les paul chen était de la merde j’ai dit que c’est possible quelle soit de bonne qualité mais il est inutile, sous se prétexte, d’insulter les gens qui ne sont pas du méme avis et qui ont d’autre épée, j’ai une BV elle est peut étre industrielle, je sait pas, mais n’empêche que pour l’instant elle est totalement histo, elle ne marque pas, elle est réglementaire, et depuis 2 ans que je l’ai elle n’a aucun problème ;)
    aprés si tu comprend rien au sens des message qui sont posté, ou si tu ne veut comprendre que ce qui t’intéresse, fait le mais ne me traite pas de tache ou de roi du ridicule, car dans le contexte général pour l’instant, j’ai essayer plutôt de modéré certain propos plutôt que affirmer des chose … enfin bon. je me demande juste ou est la modération sur ce sites, car les propos de certains ici ne sont ni contrôler ni modéré. et je ne pense pas qu’il soit autoriser d’insulter des gens que l’ont ne connait pas gratuitement, sur tout les forum :/

  19. JL dit :

    Voir « choisir une épée »
    Une épée doit suffisamment être flexible pour encaisser les coups et absorber les chocs, ce qui veut dire :
    une épée bien trempé aura toujours des chocs, des coups, des fentes sur le tranchant, toutes les épées le feront ou l’auront, nul besoin de choisir tel ou tel forgeron ou taillandier réputé pour avoir une épée indestructible, ça n’existe pas ! De ce fait, je le dis et le redirais toujours : Les Paul Chen sont les meilleurs épées du marché question qualité prix, elles sont aux normes de sécurité. Donc, vous ferez une bonne affaire à en acheter une par rapport aux autres qui ne donneront rien de plus niveau qualité et beauté ! VU ?
    A bon entendeur, salut !

  20. JL dit :

    http://www.youtube.com/watch?v=cTg0Oc0mQy4
    Résultat : médiocre et destabilisant, instoriquement faux.

    Que ce soit : Berbekucz Victor, Pavel Moc, Jiri, Albion, ou tout autre que les paul chen, ces épées ne valent pas grand chose et sont trop chères. Désolé pour les puristes, vos épées ne valent rien à comparé de Paul Chen qui est un —-> maître ! question savoir faire, beauté, sécurité, solidité, prix.
    Hahaha, hihihi, hohoho, héhéhé

  21. JL dit :

    et historiquement ! et OUI ! Paul Chen, ce sont vraiment des épées historiques.

  22. JL dit :

    historique ! façon de parler, elle sont règlos répliques, faites comme le faisaient nos ancêtres voir même meilleurs, puisque à notre époque, nous n’avons que les meilleurs aciers du monde moderne.

  23. JL dit :

    tout à l’heure, je ne voulais pas dire instoriquement, mais historiquement, évidemment.

  24. JL dit :

    Il y a des petits rigolos qui vous diront que les épées Paul Chen ne sont pas forgées, qu’elles ne sont pas solides, qu’elles ne vallent pas le coup d’être acheté, que que que …. Ils ne savent pas s’informer, ils ne savent pas voir, ils ne connaissent pas youtube, le catalogue cas-hanwei ou cas-iberia, qu’ils sont obtus, médiocres, sans cervelle, sans rien en fait. Il suffit de s’informer pour comprendre tout le travail que ce chinois sait faire. Et je dirais à tous ces patriots, vos baskettes viennent toutes de chine ou de tawain, alors, votre patriotisme, vous vous le mettez dans la poche. Pour les autres, si personne ne veut me croire ou croire Primaël Warren ou les autres qui ont fait du super travail, achetez vous ce que vous voulez, cher et de mauvaise qualité, c’est leurs affaires, ne venez pas pleurez après, on vous l’aura dit. Le site des Guerriers du moyen age n’a pas la science infuse, et ils sont nombreux à mettre des topics menssongés, franchement, ils n’ont rien dans leur caboche. C’est déplorable de trouver des sites avec des informations incroyablements nules, ils sont à la masse et beaucoups sont de mon avis. Nous attendons des preuvent comme quoi les Paul Chen ne sont pas ou n’apportent pas les attentes des clients : casses, fissures, non forgées, et que dire encore de ce site, si petit ! Amateurs ! La plupart d’entre eux ne font pas de mélées ou de reconstitutions ou des combats à l’arrache. ILs ont vraiment un pois chiche dans le cerveau, mais bon, certains se disent psycho ou skyso ou paranoïaques, alors bon. Pour ceux qui veulent se faire du bien avec un budget plus que raisonnable, on ne le dira jamais assez, achetez Paul Chen et vous verrez votre satisfaction. Ha ! c’est sûre, il ne faut pas être con ou débile pour s’inscrire sur le forum des guerriers du moyen age, tout bonhomme qui revendique un peu les bonnes épées Paul chen forgées mains et trempées mains ne seront que viré du forum peu scrupuleux.

    A bon entendeur Salut, et faites surtout attention à vos relations sur internet, ça vaut tous les détours.

    On ne le dira jamais assez, le forum du site Guerriers du moyen age sont tous des menteurs, des allucinés, des margoulins, des affabulateurs, en gros : de vrais cons de chez les cons. Y’a qu’à regarder les conneries qu’ils mettent, une vraie récréation de gamins de maternelle. Ce genre de faux cul, on ne les veut pas sur la toile du net. Nous sommes tellement nombreux à avoir acheté des Paul Chen en France que ça devient insultant de voir des contes à dormir debout sur GMA ou d’autres forums.

    Pour ceux qui veulent des épées bien faites et de toute beauté, il vous reste les épées de collections à mettre aux murs, mais qui ne sont pas faites pour des chevaliers de notre temps. GMA me fait bien rire et continuera à me faire rire pour longtemps, la modestie n’est pas le mot le plus fort dans leurs languages ou dans leurs récits. Ces névrosés menteurs devraient se prendre des claques comme on le faisait pour les gamins des temps jadis.

  25. Delamort dit :

    Quoiqu’il en soit, rien ne fut, n’est et ne sera jamais incassable et parfait.

    Néanmoins, il serait judicieux de se demander si JL, Kerne, Logan et Lefèbvre ne seraient pas la même personne, qui d’ailleurs se pourrais bien être employé chez Hanwei…
    Car j’entends bien que les épées de Paul Chen sont globalement de bonne qualitée, mais il y a quand même des limites en ce qui concerne la propagande commerciale dont nous sommes victimes sur le post indiqué.

    C’est tout de même amusant de constater que celle-ci a aussi court dans ce post même. ^^

  26. vincecat dit :

    c’est cool de voire comment certains peuvent s’énerver et insulter d’autre personnes surtout quand ses gens sont convaincue de se qu’il disent et qu’il ne tolère pas les opinion des autre :/ enfin bon, il est vrai que les paul chen sont de bonne épée surtout niveau qualité prix, pas la peine d’être hargneux pour dire se genre de sorte, et pas besoins non plus de critiquer les autre forgerons qui font de bonne épée eux aussi, même peut être plus cher, je suis sur que la qualité se vaut ;) ( je le redis, pour une épe dont je me sert en mélée trés souvent, c’est une barbekuz et elle a presque aucune dent sur le tranchant. par contre le pommeau a tendance a un peu bouger, rien de grave quelque coup de marteau et sa repart :) )

  27. aragorne dit :

    bjr.j’ai une épée paule chen,je l’ai utilisée l’hors de » combats » et éprouvée maint fois sans prblm,peut-étre y a t’il d’autres artisants qui sont inetrvenue sur les armes signées par le maitre,certe mais ce monsieur est un fabricant,un specialiste de grande renommée.je suis pour et avec paul chen et heureux celui qui posséde une de ces épées,chantons ses louanges, qui étaient chantées par des troubadoures sur les chemins caillouteuxet par delà nos frontiéres,ainci que dans les contrées lointaines,tra lala lala les épées de clig pooool chééén,oooo kelle sont béééél,cling!elles sont béééllll,cloung!tra lala lala…

  28. Gaultier dit :

    JL, Kerne, Logan et Lefèbvre sont probablement la même personne… Tout le laisse à penser : le style d’écriture, la hargne contre les guerriers du Moyen Age, les arguments abscons… Mais quel est son lien avec Hanwei ?

    Bref, il est clairement dit dans le poste que si les Hanwei ne sont pas merdiques, ce sont quand même des épées qui cassent, ce qui est acceptable et totalement normal ! Ce sont de bons rapport qualité\prix, mais elles ne sont pas indestructibles: on peut dire la même chose de leurs concurrentes, plus chères, mais parfois plus proches des originales médiévales.

    Toutefois, il est inconcevable de les comparer à des Albions. Je ne travaille pas pour eux, mais observez leur produits et ceux qui les utilisent (the arma).

    Si elles sont aussi faites de façon industrielle, la précision de leur conception et leur fidélité (poids, équilibre, mesures) à des modèles historique est supérieure. Peter Johnson ne travaille pas comme monsieur Paul Chen, et leurs produits n’ont pas la même destination.

    Je pourrais conseiller pour la coupe et l’utilisation d’une arme à l’équilibre et au toucher véritable une Albion (j’ai appris qu’ils en fabriquaient pour l’entrainement mais je n’en ai pas encore utilisé une : je ne peux donc les juger), mais pour s’entraîner avec une arme non tranchante à moindre coût une Paul Chen. En aucun cas je n’irai affronter un partenaire de sparring ou de mélée avec une arme tranchante et pointue !

    Pour info : l’acier moderne est bien meilleur que l’acier médiéval. De nos jours, nous pouvons contrôler la composition de l’acier, mais aussi sa température à toutes les étapes de la trempe, et une fabrication industrielle maîtrisée serait plutôt un gage de qualité !

  29. ingéavisé dit :

    bonjour à tous,

    pour commencer je crois qu’il est bon de rappeler que l’acier (en fait tous les aciers avec leurs différentes concentration de différents métaux) est un matériaux qui dispose d’une mémoire de contrainte. C’est pourquoi, toutes les épées (toutes les marques et toutes les techniques de forges) sont destinées à être brisées lorsque qu’elles recevront la contrainte de trop. et ça messieurs, ce n’est pas de la technique de forge, mais de la science appliqué en contrainte des matériaux (c’est mon métier, et si vous êtes balèze en math je peux vous le démontrer).

    En suite je trouve particulièrement avisé la remarque de Delamort du novembre 5, 2009 à 6:34 car depuis on entend JL, Kerne, Logan et Lefèbvre chantaient beaucoup moins fort!!!

    D’autre part, il faut arrêter avec ce débat pourri! Les épées Paul chen sont au aussi valables que les épées de confection européenne, américaine ou canadienne. Globalement les épées Paul chen sont moins chère car fabriqué en chine (comparez non pas la qualité mais le salaire d’un artisan occidentale et chinois et vous comprenez la différence de prix!).

    Pour finir, je trouve risible que monsieur tout le monde emploi l’indice HRC!
    « 50 c’est mieux que 46! » cela indique juste la dureté de l’acier. Ce n’est pas la solidité! Je m’explique : un acier très dur coupe très bien et casse facilement. Un acier mou coupe très mal et se tord. c’est pour cela entre autre que nous somme passés du bronze (métal mou qui s’émousse trop vite) au fer au carbone. Donc pour de la mêlée l’indice rockwell (HRC) ca ne sert à rien! Par contre, c’est intéressant pour ceux qui veulent faire de la coupe.

    Pour ma part je pense que les épées albion, paul chen, etc se valent car globalement meilleures dans les caractéristiques physiques que les modèles historiques retrouvés par les archéologues. Maintenant en terme de forge, la technique Carolingienne n’a rien à envier au techniques modernes hélas.
    Alors mon avis c’est que la qualité des épées produites actuellement étant somme toute kif kif, le plus important c’est de vous faire plaisir avec des épées qui vous plaise et puis c’est tout!

    merci de m’avoir lu.

  30. ingéavisé dit :

    re,

    juste une précision sur l’indice rockwell : un indice HRC important sur une lame indique que l’acier est plus dur que l’acier d’une lame dont l’indice HRC est moindre.

    Si votre épée marque c’est que son indice HRC est inférieur à celui de l’épée sur laquelle vous avez frappé.

    La dureté de l’acier est liée à la qualité de l’acier et à la trempe :
    un acier au carbone 1050 avec une excellente trempe aura un indice rockwell supérieur à un acier carbone 1095 sans trempe.

    la qualité de l’acier ne suffit pas à déterminer la dureté!

    ensuite j’ai lu aussi beaucoup de confusions concernant la qualité de l’épée: c’est pas seulement une histoire de forge et d’acier!
    La qualité de l’épée dépend de la qualité de l’acier utilisé, de la trempe, de la géométrie de la lame, de la technique utilisé pour obtenir une lame, de l’assemblage de l’épée et… de son utilisateur! hé oui! 50% au moins des cassures, des coups et des problèmes rencontrés sur les épées dépendent directement de son porteur!

    à ce sujet je crois qu’un peu d’humilité serait de mise: même ceux qui peuvent aligner 5 à 10 ans d’expérience sont (pardonnez moi cette franchise) des novices par rapport aux guerriers historiques d’europe! Et justement les épées d’antan furent forgées en fonction de l’aptitude de leur porteur à les faire durer (CF sources historiques).

    C’est pourquoi je trouve totalement infondé de prôner que les épées paul chen sont meilleures que les autres, ou moins bonnes. Européenne ou chinoise c’est la même choses : pas extra mais mieux que rien (ou de l’inox…)!

    pour finir, j’entends parler de forge! c’est quoi ca? un mots magique comme « vue à la télé »?
    la forge fut la seule technique que l’on connaissait à l’époque pour fabriquer une épée. on maitrisait mal la métallurgie à l’époque! donc si albion découpe dans une plaque d’acier de bonne qualité (pas d’irrégularité vérifié par radiographie) une lame (de bonne géométrie) et réalise une trempe correcte vous aurez une épée correcte! taper sur l’acier ne le rend pas meilleur! ca permet de lui donner une forge et de se prémunir d’irrégularité dans le matériaux.

    Pour finir, les chinois n’ont pas investi dans un matériel métallurgique moderne et utilise une technique plus classique de frappe sur acier:
    comme la qualité de l’acier ainsi que la techniques d’obtention de la lame sont à un poil de cul identique, la seul chose qui différencie la qualité de vos épées sont l’assemblage et votre aptitude à magner votre épée.

    Conclusion : la plus part d’entre vous n’étant ni forgeron, ni chimiste, ni physiciens je vous encourage à ne pas vous satisfaire d’idée reçus, de raccourcis intellectuels, et de garder un esprit ouvert et curieux. n’affirmez pas car même les professionnels les plus aguerris, les scientifiques les plus éminents n’ont pas le luxe de pouvoir affirmer quoi que ce soit!

    merci de m’avoir lu.

  31. galimace dit :

    étant fasciné par les épées de longue date, je me suis récemment penché sur les modèles en vente sur internet, sans le moindre souci d’historicité ni d’ autenticité. J’ai été littéralement bluffé par la qualité des épées fabriquées par certains artisans (et horrifié par leurs tarifs) et conquis par certaines épées d’un excellent rapport qualité-prix. (citées plus haut)

    Après une longue réflexion, je crois que je vais taper dans le moyen de gamme pour ma première épée (quitte à avoir une paille dans la soie!).

    Par contre, j’avoue que je suis un peu décu par le ton péremptoire -voir stupidement borné- utilisé d’un site à l’autre, ainsi que les simplifications et les amalgames faits au niveau des marques.

  32. Arthur de CH suisse dit :

    Bonjour à tous,
    Moi, j’ai acheté une épée comme celles qu’on voit sur ce site, et j’avoue que je n’ai eu que des surprises en voyant les topics. La mienne tient très bien, a savoir :
    Elle ne s’est jamais transformé en couteau à pain comme disent certains
    Elle est solide vue que j’ai frappé comme un sourd sur une enclume avec
    Elle n’est pas très belle, mais elle vaut le coup d’être acheté en Suisse
    On en voit de plus en plus dans les mélées de reconstitutions médiévales
    Elle parait effectivement forgée main et non industrielle comme chez albion
    Albion fait des épées inoxidables, c’est pas du bon acier, surtout pas du XC65 ou du XC75
    Berbekuczviktor, c’est peut-être bien, mais compliqué à se procurer
    Jiri, de même
    Les autres, n’en parlons pas
    Maintenant, dites à 126000 possesseurs de ce genre d’épées qu’ils sont cons, ça les étoufferait
    Pour ma part, mon épée, je l’ai explosé dans de francs combats, elle a très bien tenu le choc, j’en suis persuadé, elle vaut vraiment sont pris abordable et sa facilité d’en trouver en armurerie spécialisé pour les épées médiévales de combats. Elle est formidable. Je l’ai depuis plus de 8 ans. Et j’espère qu’elle me fera encore de bons coups.
    Maintenant, pour celui qui présente des photos de ses épées cassées, d’abord, on en voit de partout, et puis, je pense qu’il n’a pas eu de chance avec ce genre d’arme. Le pauvre, son témoignage est unique en son genre.

  33. Byron P dit :

    J’ai été très intrigué par tous les messages de ce site.
    Je vais vous révéler quelques enquêtes que j’ai faites.
    J’ai connu un Primael dans une foire médiévale qui avait à l’époque 14 ans. Il avait une de ces épées Paul Chen. Et si c’est bien lui la même personne, c’est un gamin encore aujourd’hui.
    J’ai aussi une épée du même fournisseur que j’ai acheté chez couteaux center que j’ai payé une centaine d’euros. Une viking pour tout vous dire. Primael avait une épée normale, à une main, du XII siècle, qui appartenait à son père. J’ai des photos pour tout prouver. Il venait d’une compagnie de St-Etienne, maintenant, il doit avoir 16 ou 17 ans, c’est qu’un gamin, rassurez vous. Nous avons combattu ensemble pour rigoler, nos épées nous ont surpris par de légères traces sur le fil. Du centième de millimètre pour tout vous dire, et on a choqué fort.
    Il y avait un forgeron dans la foire, lui, a demandé au forgeron d’essayer son épée contre son enclume, j’ai vraiment été surpris, moi qui croyais que ces épées cassaient, la folie, elle n’avait aucune marque alors qu’il a tapé de toutes ses forces.
    Je ne peux pas en dire plus maintenant, ça remonte à 2 ou 3 ans.

    Maintenant, je vais vous raconter une autre histoire. J’ai acheté le DVD OUTLANDER le dernier viking, et j’ai été surpris de voir dans le film une épée Paul Chen, la SH1010, vues par vues en ralenti, j’ai bien vu que c’était une Paul Chen, surement vous la trouverez sur le catalogue Pau Chen ou sur internet. Elle n’est plus en vente chez Couteaux Center mais je l’ai vu sur ce site.

    Maintenant, je vais vous dire ce que je pense de tout ça.
    Les épées Paul Chen sont fabriquées en chine mais sont revendues par les américains.
    Les épées Paul Chen sont fabriquées toutes selon un procédé d’usinage industriel, comme on le voit dans le film de chez Albion.
    Les épées Paul Chen cassent, à voir les photos de dessus, regrettable parce que vu ce que j’ai vu, ça doit être vraiment rare.
    Les épées Paul Chen ne se transforme pas en dents de couteau à pain. Elles sont d’ailleurs à mon avis plus faites pour le cinéma qu’autre chose. Et surement plus solides que les épées Albion ou autres.
    Entre celle que j’ai payé une centaine d’euro et les autres, je préfère acheter moins cher pour une épée qui va s’abimer à la longue.
    J’ai tout visionné, tout regardé, même testé ma propre épée, j’en ai conclu que c’était du bon matos.
    Les épées Paul Chen ne sont pas belles du tout, ça ne se voit pas de loin, mais de très très prêt.
    Tout ce que je peux dire en tout cas, c’est que le fil est comparable aux lames de patins artistiques qui peuvent vous couper les doigts d’une main. Donc, je ne peux pas concevoir que ce genre d’épée puisse faire parties des reconstitutions médiévales. Trop dangereuses. Maintenant, pour tout vous dire, Primael est un gamin et donc, soyez gentils avec lui, c’est qu’un gosse. En tout cas, c’est un petit gars bien sympa qui a de quoi vous répondre. Voilà ma petite histoire. Bien à vous tous. A bientôt, je repasserais surement pour lire à nouveau.

    PS : un petit coucou pour tous ceux de la haute Savoie, surtout pour ceux de Chamonix.

  34. arnaud dit :

    moi, j’ai trouvé des épées pas chères chez almécia, elles sont belles et pas besoin de mettre 550 € ou 1480 € dans une épée comme chez albion. Pour ma part, j’ai vu beaucoup de gens dans des foires médiévales avec des paul chen, surement qu’il y a une raison. Bonne journée à tous. En tout cas, je doute que les albions fassent des reconstitution, trop belles, trop chères, à accrocher aux murs. Et le fait de couper de la ferraille sur un fût ne prouve pas leur solidité légendaire. Pour les autres, berbekucz victor, ben, arranger vous pour attendre 4 ou 5 mois d’attente de commande. Franchement, je préfère trouver en France, même si c’est étranger, c’est plus pratique de commercer avec des professionnels des épées de combat pour du vrai combat et non du voyeurisme. Ha ! je voulais dire une dernière chose, les épées albion de reconstitution son en inox et non en acier normal, lol, d’où leurs prix.

  35. byron dit :

    J’ai été très intrigué par tous les messages de ce site.
    Je vais vous révéler quelques enquêtes que j’ai faites.
    J’ai connu un Primael dans une foire médiévale qui avait à l’époque 14 ans. Il avait une de ces épées Paul Chen. Et si c’est bien lui la même personne, c’est un gamin encore aujourd’hui.
    J’ai aussi une épée du même fournisseur que j’ai acheté chez couteaux center que j’ai payé une centaine d’euros. Une viking pour tout vous dire. Primael avait une épée normale, à une main, du XII siècle, qui appartenait à son père. J’ai des photos pour tout prouver. Il venait d’une compagnie de St-Etienne, maintenant, il doit avoir 16 ou 17 ans, c’est qu’un gamin, rassurez vous. Nous avons combattu ensemble pour rigoler, nos épées nous ont surpris par de légères traces sur le fil. Du centième de millimètre pour tout vous dire, et on a choqué fort.
    Il y avait un forgeron dans la foire, lui, a demandé au forgeron d’essayer son épée contre son enclume, j’ai vraiment été surpris, moi qui croyais que ces épées cassaient, la folie, elle n’avait aucune marque alors qu’il a tapé de toutes ses forces.
    Je ne peux pas en dire plus maintenant, ça remonte à 2 ou 3 ans.

    Maintenant, je vais vous raconter une autre histoire. J’ai acheté le DVD OUTLANDER le dernier viking, et j’ai été surpris de voir dans le film une épée Paul Chen, la SH1010, vues par vues en ralenti, j’ai bien vu que c’était une Paul Chen, surement vous la trouverez sur le catalogue Pau Chen ou sur internet. Elle n’est plus en vente chez Couteaux Center mais je l’ai vu sur ce site.

    Maintenant, je vais vous dire ce que je pense de tout ça.
    Les épées Paul Chen sont fabriquées en chine mais sont revendues par les américains.
    Les épées Paul Chen sont fabriquées toutes selon un procédé d’usinage industriel, comme on le voit dans le film de chez Albion.
    Les épées Paul Chen cassent, à voir les photos de dessus, regrettable parce que vu ce que j’ai vu, ça doit être vraiment rare.
    Les épées Paul Chen ne se transforme pas en dents de couteau à pain. Elles sont d’ailleurs à mon avis plus faites pour le cinéma qu’autre chose. Et surement plus solides que les épées Albion ou autres.
    Entre celle que j’ai payé une centaine d’euro et les autres, je préfère acheter moins cher pour une épée qui va s’abimer à la longue.
    J’ai tout visionné, tout regardé, même testé ma propre épée, j’en ai conclu que c’était du bon matos.
    Les épées Paul Chen ne sont pas belles du tout, ça ne se voit pas de loin, mais de très très prêt.
    Tout ce que je peux dire en tout cas, c’est que le fil est comparable aux lames de patins artistiques qui peuvent vous couper les doigts d’une main. Donc, je ne peux pas concevoir que ce genre d’épée puisse faire parties des reconstitutions médiévales. Trop dangereuses. Maintenant, pour tout vous dire, Primael est un gamin et donc, soyez gentils avec lui, c’est qu’un gosse. En tout cas, c’est un petit gars bien sympa qui a de quoi vous répondre. Voilà ma petite histoire. Bien à vous tous. A bientôt, je repasserais surement pour lire à nouveau.

    PS : un petit coucou pour tous ceux de la haute Savoie, surtout pour ceux de Chamonix.

  36. galimace dit :

    Ouais, je suis bien d’accord avec toi, les épées présentées ici ont un excellent rapport qualité/prix, elles sont la plupart du temps solide et durable, et tout et tout. Et on est bien d’accord que taper comme un sourd avec une épée à 500 euros fait froid dans le dos, faut être logique.

    Il n’empêche: pour les nouveaux venus dans le monde du merchandising médiéval (moi, par exemple) et qui sont à la recherche d’objectivité et de repères, il est très destabilisant de tomber sur la diabolisation d’une catégorie, présentée par d’autres comme le nec plus ultra…
    dur dur de faire la part des choses.

    Après quelques temps, on commence à comprendre que les utilisateurs de Paul Chen (et autre entrée de gamme) ont dû être méprisés par des possesseurs d’épées plus onéreuses. ce qui explique quelques réflexions d’utilisateurs sans objectivité, à mon avis : certes les marques plus chères ont un rapport qualité/prix moindre que les entrées de gamme, mais cela n’en fait pas des arnaqueurs non plus.

  37. primaël dit :

    bonjour à tous,

    Dans OUTLANDER, le dernier viking a dans la main une épée viking SH1010 de chez paul chen pour ceux qui savent voir. Bien mieux que albion ou autres.

  38. primaël dit :

    Bonjour,

    pour vous trouvez une bonne épée, je crois qu’il faut regarder une fois dans sa vie l’émission « c’est pas sorcier » qui traite sur l’acier, et là, vous comprendrez ce que je veux dire dans la qualité de l’acier, rien à voir avec ce que l’on trouve chez certains fournisseurs médiévistes.
    Mes Paul Chen, je les ais testé :

    souplesse de la lame : satisfaisant
    dureté de la lame : très satisfaisant
    beauté de la lame : bien
    fiabilité lors de reconstitutions : assez satisfaisant
    rapport qualité/prix : super satisfaisant

    Maintenant, à vous de juger, les chinois et les américains ne sont pas cons, ils ne vont pas nous vendre de la merde à tir la rigot. Sur ce, salutations à tout le monde. Soyez gentil avec moi, je suis jeune mais pas un gamin comme on l’a formulé plus haut.

  39. Salut à tous.

    J’avais déjà posté il y a un peu plus d’un an, et j’ai une triste nouvelle : mon épée bâtarde Paul Chen s’est cassée.

    Elle s’est cassée après plus d’un an et demie de pratique intensive et régulière face à d’autres épées, avec des impacts rudes. Je me suis acheté alors une Kovex-Ars (http://www.kovex-ars.cz), fabriquée par un forgeron tchèque, en Avril 2009. Elle a cassé en Juin. J’ai fait fonctionner la garantie pour en avoir une nouvelle en Novembre 2009, elle a cassé il y a une semaine. Donc un forgeron tchèque qui m’a coûté 50€ de plus que ma brave Paul Chen aura tenu moins de temps avec deux lames (6 mois en tout).

    Dans mon assoc’, je suis le seul à avoir des Kovex. Mes compères sont plutôt chez Jiri Krondak (http://fabri-armorum.com/english/index.php) ou Chantelame (nom français d’une épée tchèque revendue par Rêves d’acier http://www.revesdacier.com/boutique/index.php).

    Si Kovex m’enfle de ma garantie, je pense racheter comme ux : aucune casse, très peu de couteau à pain, look sympa, équilibre sympa, pour entre 200 et 300€.

  40. galimace dit :

    Bon, du coup, je sais plus quoi acheter, moi! Les chinoises sont moches, les tchèques cassent et les américaines et française sont hors de prix! Bon sang, il existe bien des raviolis « marque repère » en supérette, il ne pourrait pas y en avoir parmi les épées médiévales?!! ;)

    (sois tranquille, Primael. Quelqu’un qui dit « bonjour », « s’il vous plait », qui fait des efforts sur son orthographe et qui n’insulte personne, c’est déjà formidable sur internet.)

    (Et, après tout, quelqu’un qui s’amuse avec une épée est finalement assez « gamin », non?)

  41. primaël dit :

    merci galimace, au moins quelqu’un qui me comprend.

  42. Tsuge dit :

    Bonsoir,
    sans vouloir enflammer le débat et plutôt fan des créations Paul Chen, je vous fais part de mon témoignage.
    Je possède deux katanas à trempe différentielle. Ils sont beaux. Mais j’ose peu les utiliser car le poli semble facilement marquer. Rien à redire sur le tranchant.
    Je possède une épée une main non affutée. Agréable équilibre et bonne prise en main.
    Je possède aussi une épée une main plus onéreuse, il s’agit de la marshall avec lame damassée et très affutée. Je l’ai changée la première fois car la poignée semblait excentrée. Aujourd’hui, je suis satisfait de celle qui la remplace… Oui, mais…
    J’ai commis l’erreur de manipuler les deux ensembles, la « damas » et la « practical » et je me suis raté. J’ai entrechoqué les deux, pas très violemment mais pourtant suffisamment pour marquer le tranchant de la damas.
    Comme quoi… J’irai pas couper des rembardes de balcon, des troncs d’arbre ou je ne sais quoi encore. A ce prix, ça fait mal de bousiller la lame ( et même si les entailles, ça lui donne une allure plus guerrière ).
    Cordialement.

  43. Nexen dit :

    Bonjour à tous,

    Petit témoignage pour ajouter un peu de fraicheur sur le houleux sujet de la fiabilité Paul Chen, J’ai un ami avec qui je combat régulièrement qui a décidé de se payer une bâtarde PC (celle à la triple gouttière) pour pouvoir faire un peu d’initiation à pas trop cher.

    Une fois reçu l’épée, on l’a testé brièvement sur un parking, une petite merveille d’équilibrage, un vrai plaisir à manier, même à une main. La vitesse d’exécution s’en ressent, c’est donc lui qui mène la danse dans les combats.

    Une fois l’excitation passée, on analyse l’objet plus calmement, le tranchant est fin, trop même et atteint péniblement les 2mm d’épaisseur, pas glop pour la sécurité, la pointe est arrondie de façon approximative, pas pointue mais plate avec deux angles là où elle rejoint les tranchants. Bon un coup de meuleuse et on en parle plus. Sans faire de « couteau à pain » puisque la lame marque effectivement peu, mais elle fait de joli petits copeaux tranchants qui restent bien accrochés à la lame. Obligation de la passer au papier abrasif après une demi heure de combat sans quoi elle use prématurément les chemises et autres gambisons. La garde a pris assez rapidement du jeu mais bon, je n’ai pas encore vu d’épée sur le marché à qui ça n’arrive pas.

    Dernière nouveauté qui est apparu au bout de quelques semaines, la lame, trop souple d’une part, (c’est le contrecoup de sa légèreté car s’efface presque comme une lame de rapière avec les parades sur le plat, j’exagère un peu mais pas tant que ça) se plie assez net à 15 cm au dessus de la garde, et de façon assez régulière. On craint donc une rupture prochaine de la lame à cet endroit à force de la plier pour la remettre droite.

    L’épaisseur de la lame n’est pas à remette en cause ici, avec la triple gouttière, ça doit normalement être suffisamment rigide pour tenir, donc reste l’hypothèse de l’irrégularité de l’acier à cet endroit de la lame (ou autre, je ne suis pas forgeron).

    Donc pour le moment on en est à penser que PC c’est un peu la loterie, surtout au vu de ce qu’on peut lire un peu partout. Les prochains achats seront très certainement chez Jiri, jamais eu le moindre soucis sur les notres et celles de nos amis en 3 ans de bons et loyaux services (4 lames), mis à part le classique jeu dans la garde.

  44. Nexen dit :

    @Galimace

    Pour moi, le ravioli « marque repère » (j’adore ta comparaison), ça serait Jiri, Pas trop cher (les prix pour les basiques sont en dessous de 200 euros), fiable au vu de la quantité qui se balladent dans les différentes manifestation. Question sécurité, je lui fait confiance, maintenant il garantit sa production pour deux ans.

    Après c’est plus lourd, moins bien équilibré et pas très histo, mais pour démarrer ou s’entrainer c’est impeccable.

    @Arnaud

    J’aimerais bien savoir d’où tu tiens ton info pour les lames en inox, parce que ça me parait être de l’intox grand format. Les prix démarrant à 350 euros, on est loin des épées de déco à 40€ des boutiques souvenir… N’importe qui serait d’accord pour dire que faire une épée de combat en inox est une absurdité, Albion ne s’est à mon avis certainement pas abaissé à une idiotie pareille.

    Pour cet histoire de prix, d’après ce que j’en vois ils ont un département recherche pour fournir des modèles de lames histos aux proportions soignées et dont ils détaillent les possibles périodes d’utilisation. Assez noble de leur part je dois dire, c’est à mon avis ça qui fait autant hausser les prix de leur production, parce que produire à la chaine comme il le font, ça doit pas leur couter les yeux de la tête… Mais bon c’est un sacré plus pour de la prod en série, en dehors d’eux faut voir avec les forgerons du territoire ou demander une commande spéciale chez les tchèques pour avoir de l’histo.

    Ce qui est dommage c’est que les versions disponibles en blunt ne sont pas légions alors que le choix des modèles de coupe sont vastes, alors que ce n’est (je suppose) pas l’utilisation majoritaire des épées de reconstit.

  45. Nexen dit :

    Dernière intervention, après quelques menues recherches, j’ai constaté qu’effectivement Albion utilise de l’inox pour certaines parties de la poignée (« some stainless steel components for the hilt »). Donc raisonnablement le pommeau, et (ce que je n’espère pas) la garde.

    Reste la lame en acier véritable donc on est loin de l’épée jouet. Si un possesseur d’Albion pouvait me renseigner sur les parties en inox, ça m’intéresserai.

  46. Oriel dit :

    Bonjour, je possède moi-même deux épées, une batarde légère de Jiri depuis 2 ans et une SW294 Paul Chen depuis quelques mois. J’avais acheté cette dernière pour la beauté de la lame (pas du tout histo) et son incroyable équilibre (COP à 4cm dû à un pommeau style 12-13ème mais de taille démesurée, associé à une lame bien trop fine à mon goût. Mais c’est un vrai plaisir à manier…).
    Je donne moi-même quelques « cours » à des amis qui veulent apprendre les bases du combat à l’épée. Je ne me considère pas pour autant pour un maître d’armes, loin de là, j’ai encore énormément à apprendre… Après quelques cours avec des épées en bois, je les fais essayer de « vraies » lames et j’utilise donc mes deux épées. Les différences entre la Jiri et la Paul Chen sont flagrantes dès les premiers coups. Sur la Jiri, rien à dire à part un léger jeu au niveau de la garde, mais c’est tout à fait normal, surtout après 2 ans d’utilisation intensive. Mon bilan sur la Paul Chen est un peu plus mitigé. Ceci n’est pas un jugement de cette lame, je ne fais que constater les faits et je n’ai aucun a priori. Les Paul Chen sont des lames ayant un bon rapport qualité/prix et possédant tout de même quelques points positifs.

    La SW294 Paul Chen à l’entrainement :
    + sa légèreté permet aux débutants de stopper plus facilement leurs coups
    + sa flexibilité permet de bien se familiariser avec les notions de « faible, moyen et fort » et leurs utilisations (attaque, prise au fer, contre, etc…). Par exemple, un contre effectué avec le faible va être totalement inefficace du fait que la lame va « s’effacer » au contact de l’autre et va donc vous obliger à toujours contrer avec le fort ou au pire avec le moyen (avec une Jiri ou autres, relativement « rigides », une parade effectuée avec le faible garde 3 chances sur 4 de réussir).

    La SW294 Paul Chen en combat :
    + sa légèreté et son équilibre permettent d’avoir beaucoup de vitesse
    – sa durée de vie est limitée. Après seulement une dizaine d’heures d’utilisation plus ou moins intensive, elle a pris énormément de jeu au niveau de la garde et de la poignée elle-même.
    – les débutants (et parfois même les confirmés) ont souvent tendance à contrer avec le tranchant de la lame. Alors que la Jiri prend un joli aspect martelé, la Paul Chen se transforme en couteau à pain, même sur des coups portés avec peu de force… Cette « scie » est extrêmement dangereuse, et il suffit de passer le doigt dessus pour sentir une multitude d’échardes. Le moindre coup non contré ou non stoppé, même à faible vitesse, et c’est la balafre garantie sur la moindre partie non protégée. C’est ce qui est arrivé lors d’un combat avec un ami, et j’en suis pas fier… Déchirure de la chemise et grosse balafre au niveau des côtes. A n’utiliser donc que sur les porteurs d’amures de plates complètes ou de Lorica integra…
    – sa lame est beaucoup trop fine pour du combat (2.5mm) ce qui la rend relativement dangereuse.
    – sa flexibilité devient un désavantage… comme expliqué plus haut, le moindre contre raté effectué avec le faible ou le moyen est inutile… et bam, dans la face… On ne peut pas s’y fier.
    – sa pointe carrée et fine est ultra dangereuse sur les coups d’estocs, même portés avec peu de force. En effet, elle s’insinue aisément entre les anneaux d’une cotte de maille, puis elle les ouvre ou les explose, qu’ils soient aboutés ou rivetés, et quelque soit leur diamètre. Je déconseille donc très fortement l’estoc sur des adversaires ne portant pas d’armure de plates complète.
    -dernier point et non des moindres : je ne sais pas si c’est un problème récurrent ou si c’est limité à la mienne, mais la lame a tendance à se déformer au niveau du fort (à 6cm de la garde, là où la lame est la plus épaisse). Je parle ici d’une déformation plastique, pas élastique, c’est-à-dire que la lame reste déformée après le coup et il faut la redresser à la main.

    En résumé, cette épée Paul Chen est bien adaptée à l’entrainement des novices et son prix défie toute concurrence. Cependant, je ne peux que la déconseiller pour du combat, qu’il soit libre ou artistique.

  47. Eisenglied dit :

    Bonjour! toute épée à une durée de vie. tout dépend de la virulence des assauts. il est évident quand choquant peu vos lames avec des mouvements raccourcis, elles peuvent durées des années. fouetez vos lames à la volée et elles casseront trés rapidement car nous ne sommes plus au moyen-age et que le savoir faire à disparu. Les soit disant bretteurs ne sont en général que des amateurs sans notions de combat réel dont la technique est forcément irréaliste.

  48. sako dit :

    dans ma troupes (les archers du château, 66), deux de nos combattants utilisaient des paul chen, achetées neuves il y a un ans a peine, les deux avaient déjà cassé au pommeau comme illustré plus haut, mais étant des bâtardes, nous avions raccourci la poignée pour ne pas a voir a bêtement les bazarder, mais il y a peu, les lames ont cassées, a deux semaine d’intervalle, une a l’entrainement, et l’autre en représentation, au même endroit qui plus est, donc paul chen, ca va bien pour une année, et faire joli, mais pas plus…

    (si vous voulez des photos, je me débrouillerais pour en acquérir auprès de mon seigneur)

  49. Galimace dit :

    sako, si tu peux poster les photos ça serait sympa, ça m’intéresse les crash test! :))
    Mais, au fait, pourquoi ne pas « tout simplement »* souder la partie cassée de la soie ou du pommeau? Avec un gros pain d’acier non trempé au niveau du bris, ça devrait tenir de manière assez sécuritaire, non? Tant que la lame est intact…

  50. Galimace dit :

    souder à l’arc s’entend ; et puis j’ai mis un astérisque à « tout simplement » car je me doute bien que ça doit être une opération risquée et/ou périlleuse ;) mais là je vois pas ou est le problème technique…

  51. primael dit :

    Figurez vous que j’ai vu le film de stargate SG1 l’arche de vérité façon québecoise, et dans la toute première scène, le chef d’armée des oris, tomin, tient à sa ceinture une batarde de chez Paul Chen, faut croire que les américains sont stupides ou ….. enfin, bref, pour dire que les épées paul chen sont vu un peu trop partout, surement qu’elles ont du succès. hihihihi, ça vous en bouche un coin. Pour ma part, mon épée, elle est toujours là, et pas cassée. 6 ans d’âge déjà. Franchement, le débat sur les Paul Chen devient ennuyeux. Pour moi, chinoise ou pas, ce sont de réelles armes de combat, faites pour ça. Surement qu’elle pêtra un jour, comme toutes les autres sur le marché, c’est inévitable, mais pour l’instant, ça reste une épée exeptionnelle. Allé, bon vent tout le monde.

  52. maxime dit :

    pour mon expérience personnelle une paul chen (environ 120 euro)s si elle doit casser, casse dans les six premiers mois aprés j’ai la mienne depuis 9 ans en combat intensif (et elle en a cassé pus d’une). Il faut juste la tester avant quoi.

  53. primael dit :

    qui l’aurait cru ! dans le film « king rising », les acteurs, surtout du roi, sont tous munis d’épées une main paul chen, remasterisées, lol, bon, il faut avoir l’oeil et voir le film, et voir les détails des combats. Maintenant, vous savez que les épées paul chen sont utilisées un peu partout en plus des américains, hihihi, dommage pour ceux qui sont contre les vraies épées paul chen, on les voit vraiment de partout maintenant, plus aucun doute, allé, bon vent maintenant aux amateurs.
    Bonne soirée à tous. et bonne lecture de mes messages.

  54. BLACK dit :

    vu que je n’arrive pas à fournir des photos exemplaires, voyez vous même cette page web, qui montre comment les épées ont de graves problèmes, surtout les vraies comme chez albion.
    http://www.thearma.org/essays/damagededge.htm
    maintenant, plus personne ne pourra dire le contraire, OK !!!

    je fais le ménage, pour tout, pour tous, compris !!!!

  55. truelle dit :

    Bon sang, un troll, en plein moyen-âge historique! XD

  56. thierry dit :

    si quelqu’un, n’importe qui, à une mini preuve, un rien du tout sur une épée paul chen cassée à la lame, qu’il fasse paraitre des photos, je voudrais bien voir ce qui n’existe pas, dans le cas contraire, je me fais moine, lol, j’en vois déjà rigoler, et bien rigolez bien et fournissez au site des photos poignantes. On verra qui a tord ou raison. Je crois bien que je vais me pisser de rire. hahahahaha

  57. Administrator dit :

    @Thierry, je sais pas vous proposer de monastère mais c’est bien 2 paul chen cassé la première a la grade , donc la lame et la seconde au pommeau donc la lame aussi …
    PS : la lame ca part de la pointe au pommeaux , sauf dans le cas des jouets
    PS2: prêtez moi votre épée si il y a une paille … elle pétera , sinon ce sera un couteau a pain … et c’est normal , meme les « meilleurs aciers » marquent et a force se creusent … c’est de l’usure normal , cette usure « normale » apparait aussi sur les marteau, les enclumes, … ,les aciers les plus résistant, seul le temps d’apparition de la « marque » est variable ( et les enclumes c’est fait pour et ca résiste bien mieux … mais au bout de 30 ans de bon et loyaux services des marque apparaissent aussi … ) !

    Bien souvent on melange paul chen et katana et l’art des forgerons japonnais … Un peu de culture vous apportera le savoir, notament sur la fait que meme les katana qui on 2 siecles on des traces … regardez ce que possendent les colectioneur de katana , certain sont bien abimé et refait, a la pointe, ou au millieux, il existe même un mot en japonnais pour définir un katana dont la pointe a ete refaite … je pense que nous parlons de fait dans ca cas …

    Paul Chen, aussi « beau » soit son travaille, achète l’acier au même endroit que tout le monde et ne peu pas se permettre de passer un ans a faire une épée unique pour 200 euro … donc il fait comme les autres …

    J’espère qu’un jour ce facteur passera ici et proposera une réponse a ce « troll » monstrueux … car tout casse ou s’use et c’est normal …

  58. thierry dit :

    je vois que truelle et le soit disant administrator, qui lui a raison sur certaines choses, sont des trolls tous les deux, une épée, pour un usage historique est faite pour trancher de la chair, sinon, une lame d’épée rencontre une armure, un bouclier, etc… et donc, la lame ne s’abime que très rarement. Maintenant, si vous voulez me donner des leçons, faudra vous y prendre à deux fois. A bon entendeur, salut. Et je ne parle pas de l’écriture française de l’administrator, franchement, ça, c’est historique.

  59. thierry dit :

    ?L’épée : C’est l’arme la plus utilisée par l’homme d’arme du Moyen Âge. L’époque carolingienne voit s’installer l’épée longue (les Romains utilisaient des épées courtes). Elle devint alors une arme noble et le chevalier lui donnait parfois un nom (Durandal, l’épée de Roland). A la fin du XIIe siècle, la poignée devient plus longue pour être portée à deux mains. On distingue deux types d’épées, lames légères et lourdes qui servent à frapper d’estoc ou de taille (de la pointe ou du tranchant), les chevaliers possédaient souvent les deux types de lame.

  60. thierry dit :

    Armement médiéval Epée médiévale
    L’épée est un incontournable de l’armement médiéval. Nous allons ici présenter les principaux fondamentaux de l’épée médiévale.
    Généralités de l’épée médiévale
    L’épée médiévale est fondamentalement une lame de métal conçue pour 3 fonctions : couper (ou trancher), parfois trouer (estoquer), et parer. Les épées médiévales ont pour la grande majorité des lames larges et droites à double tranchant, avec une extrémité pincée ou effilée, et une hampe cruciforme et droite. La longueur de la lame varie, mais seulement de quelques centimètres.
    Epée médiéval : caractéristiques de la Lame
    La lame d’une épée médiévale possède certains caractéristiques propres.

    Longueur de l’épée médiévale
    La longueur dépend en fait de la taille du porteur de nombreux facteurs. Nous pouvons dire qu’en règle générale, une épée médiévale dispose d’une lame qui mesure 70 cm environ (épée médiévale une main) pour des longueurs qui peuvent parfois dépasser les 150 cm.

    Poids d’une épée médiévale
    Une épée médiévale à une main pèse moins de 1,5kg. Une épée médiévale à une main et demi, aussi appelée épée médiévale bâtarde, ne dépasse pas les 2 kg.

    Le tranchant d’une épée médiévale
    Le tranchant d’une épée médiévale ressemble plus à celui d’un burin qu’à celui d’un couteau de boucher. Le tranchant de l’épée médiévale est bien trempé pour résister au mieux aux impacts. Les épées médiévales composites ont un coeur en fer plus mou

    Epaisseur de l’épée médiévale
    Les tranchants doivent être assis sur une épaisseur suffisante pour être solide, la lame ne doit pas être trop lourde. L’épée médiévale a donc proposé de creuser une gouttière au centre de la lame.

    Eépée médiéval : Pointe
    Les épées médiévales de taille ont une pointe arrondie : elles n’ont pas de vocation de trouer.

    Une épée médiévale d’estoc a évidememnt une pointe plus fine.
    Epée médiévale : propriétés mécaniques
    Epée médiéval : Solidité
    Si les épées médiévales sont faites puor résister au plus de coups possibles, nulle n’est à l’abri d’une cassure. La cassure est souvent provoquée par un défaut dans l’acier, que l’on appelle paille.

    Flexibilité de l’épée médiévale
    L’épée médiévale doit être flexible. La flexibilité de l’épée médiéval garantit sa capacité à encaisser les chocs, et donc à résister.
    Epée médiévale : Du côté de la poignée
    Epée médiéval : la soie

    La partie brute de la lame de l’épée médiévale, qui passe à travers la garde, s’appelle la soie. La soie sert de base pour la poignée, et s’y rattache le pommeau. La soie est un point de faiblesse pour l’épée médiévale.

    Epée médiéval : La garde

    La garde simple de l’épée médiévale est cruciforme. La garde de l’épée médiévale permet d’asseoir la main sur la poignée sans glisser. La garde est aussi une protection de première importance pour la main qui manie l’épée médiévale.

    Epée médiéval : La poignée

    Pour faire une poignée, au-dessus de la soie, il est possible d’utiliser du bois, de la corne ou de l’os, mais ces matériaux peuvent être glissants dans une paume en sueur. L’épée médiévale avait souvent une poignée recouverte de cuir ou éventuellement de fil d’acier (plus onéreux).
    Dans une épée médiévale, la longueur de la poignée va déterminer la qualité d’escrime. Une poignée courte et nous aurons une épée médiévale à une main. Une poignée longue va au contraire déterminer une épée médiévale à deux mains. La longueur de la poignée dépend de la longueur de la lame de l’épée médiévale.

    Epée médiéval : Le pommeau

    Le rôle du pommeau est avant tout d’empêcher la main de glisser de la poignée, et il sert également de contrepoids.
    Il existe une très grande variété de pommeaux pour les épées mdiévales, certains étant spécifiques aux épées à une main et plus confortables contre la paume, d’autres plus appropriés pour des lames larges. Les pommeaux peuvent être prévus pour être agrippés par la main ou non, voire pour fonctionner avec des gantelets d’armures. Certains pommeaux d’épée médiévale renfermaient des reliques de Saints, ou supposées telles.

  61. thierry dit :

    En tant qu’administrateur de ce site :
    Je ne possède pas de Paul Chen mais une Victor qui a rendu l’âme lors d’un exercice au poteau.
    C’est vexant mais si le métal était traité comme un Katana l’épée vaudrait beaucoup plus cher !
    Ne pensez pas à un acharnement envers Paul Chen, qui fait d’ailleurs de très belles épées.
    Tous les forgerons connaissent des faiblesses, la paille est leur hantise.
    Certains passent juste beaucoup plus de temps à diminuer la possibilité de la paille.
    Bien souvent ce temps est inclus dans le prix d’achat.
    Les pailles sont des défauts issus de la forge si le métal n’est pas correctement mélangé/tassé/homogénéisée ou refroidis, le phénomène de paille se crée dans l’acier.
    La paille peut ne jamais casser ou se fendre sur un choc faible s’il est pile sur la paille.
    Le-medieviste.com signale que ces trois épées ont été cassées lors d’un usage intensif.
    Le medieviste.com signale également que cet article ne doit pas vous empêcher d’acheter l’épée de vos rêves.
    (FAUT SAVOIR LIRE)

  62. Iradei dit :

    En lisant certain commentaire c’est incroyable de voir la mauvaise foi ou plutôt le délire complet de certain. Quand je lis que les épées Albion sont comparable aux Paul Chen et que les Paul Chen sont des épées « historique » ou encore que les albion ne sont ressemble pas à des épées historiques , je suis désolé mais là j’ai l’impression de nager en plein délire. Les albions sont des épées faitent à la machine dans le but de reproduire une réplique fidèle aux démentions d’une épée authentique tandis que les Paul Chen sont faites à la machine dans le but de gagner de l’argent parce que si c’était fait à la main cela couterais plus chère. Alors effectivement les paul chen ressemble un peu à certaines épées authentique mais à rien qu’en regardant le fourreau en fibre de verre des épées je pense que l’on ne peut pas dire que se soit Historique.

    En plus ceux qui possèdent des épées albions ou jiri ou autre ne sont pas agressifs envers ceux qui ont des Paul Chen et ce n’est pas réciproque.
    Si vous êtes content d’avoir une Paul Chen et bien dite le et c’est tout, pas la peine d’agresser les autre qui ont du matériel supérieur à vous, et oui parce que Albion, c’est mieux Paul Chen, ya pas besoin d’être un expert pour dire cela.

    Surtout que dire que les Paul Chen qui cassent c’est pas de bolle faut être un peut gonflé, sur tous les site de reconstitution sérieux ont dit 1. que c’est pas génial niveau qualité, ya qu’a voir les photo en haut , une épée que casse au niveau du pommeau c’est pas normal et 2. que pour de la reconstitution faut même pas y penser.

    Si ont fait une comparaison de preuvent qui montre que paul chen c’est de la daube et ceux qui disent que c’est bien vous verrez que c’est largement nuancé, en effet il y a énormément de photos montrant des pail chen cassé sur tous les endroit imaginable de l’épée (alors qu’une épée qui casse (parce que toutes les épées cassent) et bien elle casse si elle est bien foutue prêt de la garde) par contre ceux qui disent que leur paul chen ne marque pas et qu’elle se portent à merveille alors là il n’y a aucune photo, tien comme c’est étrange.

    En plus lorsque vous dîtes ma paul chen ne marque pas c’est super, j’ai envie de dire justement c’est de la daube parce que une lame qui ne marque pas sera plus cassante et durera moins longtemps, une lame doit marquer un peut, j’ai eut des paul chen et elle ont cassées je sais donc de quoi je parle.

    Et pour finir tous ceux qui éprouve une haine incroyable contres les Albions et bien c’est tout simplement de la jalousie, j’ai une albion, je ne suis pas jaloux de ceux qui ont des paul chen et je n’est aucune haine envers eux (à part maintenant mais ça c’est à cause de ceux qui croient tous savoir et qui écrivent n’importe quoi sur les autres épées qu’ils n’ont probablement jamais tenu de leur vu voir jamais vu). Une tel haine ne peut s’expliquer que par de la jalousie, je suis sur que si ceux qui disent ça trouvaient une albion sur la route, ils la garderais et oubliraient rapidement leur bien aimé Paul Chen. Si ce n’était pas de la jalousie ils diraient les autre épées je les aiment moins que les paul chen point bar, sans argumenter en disant que tout le reste c’est de le daube.

  63. Jo dit :

    je suis content de voir la lacheté de certains dans ce site, les épées, je les connais, on ne me fera pas faire la grimace.

  64. Jo dit :

    En plus ceux qui possèdent des épées albions ou jiri ou autre ne sont pas agressifs envers ceux qui ont des Paul Chen et ce n’est pas réciproque.

    effectivement, ce ne sont pas des épées.

  65. Jo dit :

    Et pour finir tous ceux qui éprouve une haine incroyable contres les Albions et bien c’est tout simplement de la jalousie

    ben mec, si tu as une albion, vient pas te plaindre, le jour où tu n’auras plus les moyens de t’en acheter une, et puis, sache que les albions doivent être enfermées dans un coffre fort tout comme les fusils de chasse ou armes de points. cher de se mettre chez albion à 800 ou 1200 € l’épée, + le coffre fort. hein, tout le monde ne peut se permettre des gamineries pareilles. Si t’as l’argent à foutre par la fenêtre, n’en parle à personne, sinon, on t’envoie le fisc

  66. florian dit :

    je vois que le site ne veut pas voir le bon sens, samedi 25 et dimanche 26 Aout, j’ai pu avoir en main des jiri, des kovex, des barbecukz, ou des épées faites mains qui n’ont rien d’historique ou solides, et je peux vous dire que ce ne sont pas des épées, mais bien des barramines, épées faites en industrie, plates comme des crêpes sans relief, souvent très dur pour la casse, sans foureau, et dont l’acier se rouille facilement à la sueur des doigts. pour moi, ce n’est ni de la reconstitution, ni de l’historique, mais bien du matériel trop cher pour ce que l’on trouve, souvent trop lourdes et donc dangereuses à la manipulation. Dommage hein ! prenez le en pleine figure, cold steel et paul chen soit cas hanwei et cas ibéria vous permettrons d’avoir de vraies armes de combat, pas les jouets décadent que l’on trouve sur les foires médiévales, où les manches ne font rien que de tomber en poussière.

  67. Primaël dit :

    si vous voulez voir mes fameuses photos de mes paul chen, aller sur mon facebook, vous pourriez être surpris. Ma première épée, que j’ai acheté en 2001, elle est toujours impécable, oui, elle va cassée un jour, mais c’est pas à l’ordre du jour maintenant, et celui qui me montrera au moins 10 photos de paul chen cassées, il aura gagné, hors, il n’est pas né celui qui montrera tout ça, lol, hahahahaha ! Vous croyez quoi, que les chinois font de la merde, en générale, oui, mais pas pour ce genre de marchandise. Une épée est faite d’acier, soit XC55, XC65, ou comme albion en XC75, les autres, trop complexes dans l’acier, sont lourdes, dangereuses, et faites pour être uniquement vu par les médiévistes. et celui qui me dit qu’il se bat avec des albions ou qu’il se promène dans les fêtes médiévales avec est hors là loi. OK !

  68. lol dit :

    J’adore ces gens qui adoptent une posture scandalisée et nous remettent une couche d’humanitaire en faisant mine de ne pas comprendre le côté humoristique et le contenu de critique sociale de ce texte.

  69. l'escrimeur dit :

    Je me permet de vous feliciter, c est un plaisir de vous suivre

  70. Il est possible de réaliser des épées quasiment indestructibles en utilisant des matériaux modernes. Certes, ce ne sont pas des épées forgées proprement dit mais le résultat est fort agréable. Mes épées supprimes le risque de paille et sont donc garanties contre toute casse dans une utilisation normale, même très intensive. De plus, l’acier trempé utilisé apporte une souplesse alliée à une robustesse rarement vue. Comme quoi, au 3em millénaire, il est possible d’allier qualité à un prix raisonnable.

  71. Maude dit :

    J ai passe un moment agreable avec vous, merci beaucoup pour cette bonne lecture.

  72. Technique Escrime dit :

    Dire que je ne connaissait pas ce site, vous voila bookmarker !

  73. pierrot dit :

    J avoue qu il y a un long moment que je n avais pas lu un billet de cette qualite !!!

Laisser un commentaire


Costumes

Dans le cadre du 950ème Anniversaire de la Bataille d’Hastings, Montfort Culture et Patrimoine présente « Montfort à la Conquête de l’Angleterre»
Dans le cadre des Journées du Patrimoine qui se tiendront le Dimanche 20 septembre prochain, l’association Montfort Culture et Patrimoine vous donne

La sélection du barbare

Les 23 et 24 août offrez-vous un passage dans le temps à Sisteron.Venez découvrir en famille et en costume médiéval la 5ème édition du Passage
Les Étains de Vendée, Artisan créateur et réparations de vos étains Oyez preux damoiseaux! Trempez vos lèvres riantes dans des calices arborant

Vie médiévale

Oyé Oyé !! Gentes damoiselles, damelots et petits hommes Biene vaine au Banquet des Troubadours de Provins La cité médiévale de Provins en
Venez découvrir les nombreuses animations organisées à l'occasion des fêtes de Noël  du 13 au 14 décembre. Le marché médiéval